de l'aude

COMMUNIQUE DE PRESSE

L'urgence c'est de modifier la carte des zones défavorisées pas d'accompagner les paysan.nes vers la sortie

18.05.2018

Alors que la carte des zones défavorisée simple n'est pas finalisée, le Ministère veut avancer au plus vite sur le plan d'accompagnement des agriculteurs sortants du futur zonage. Le Ministère toujours aussi peu transparent sur les méthodes utilisées demande à la DDTM de l'Aude de réaliser un diagnostic des fermes menacées par la perte de l'ICHN*. La carte est toujours aussi aberrante : de nombreuses zones, notamment des plaines céréalières, rentrent dans le zonage et d'autres territoires comme la Piège dans l'Aude se retrouvent exclues.

L'État demande aux éleveurs d'ouvrir leurs fermes pour réaliser un diagnostic quand de son côté il ferme la porte pour justifier du classement de tel ou tel territoire. Face à ces aberrations et défendant les éleveurs de La Piège, la Confédération paysanne de l'Aude refuse de participer en l'état à un plan d'accompagnement qui ressemble aux vues des documents présentés par le Ministère à un plan d'endettement, étudié, et cela est significatif, dans le cadre de la cellule d'accompagnement des exploitants en situation fragile !!!

La Confédération paysanne de l'Aude ne participera pas à la réunion du 23 mai à la DDTM à 14h30.

Elle tiendra par contre devant les locaux de la DDTM une conférence de presse pour demander publiquement aux représentants l'État et aux députés audois :

  • de rappeler à M. Travert sa promesse faite au salon de l'agriculture de venir dans l'Aude

  • de demander encore une fois au Ministère la transparence quant aux algorithmes qui classent et déclassent les communes des zones défavorisées et semblent tenir lieu de politique agricole gouvernementale

  • de travailler à la réintégration des communes de La Piège dans la carte des zones défavorisées plutôt que de faire entrer les éleveurs dans une cellule


Contacts :
Copyright Confédération paysanne