de l'aude

COMMUNIQUE DE PRESSE

Agriculture Le Ministère du mépris, du fait accompli et du secret statistique

08.06.2018

Limoux le 8 juin 2018
 

Agriculture

Le Ministère du mépris, du fait accompli et du secret
 
statistique


Alors qu'une réunion au Ministère de l'agriculture sur la révision de l'ICHN* prévue le 1er juin est reportée au 13 juin, nous découvrons dans les publications officielles une instruction technique du gouvernement (voir pj) qui fixe une nouvelle carte des zones défavorisées avec le critère d'homogénéité territoriale ; cette nouvelle carte va être envoyée à la commission européenne pour validation.

Alors que la Confédération paysanne a remis il y a une semaine au Ministre de l'agriculture, à Matignon et à l'Elysée une liste de communes à inclure et exclure du nouveau zonage, sans consulter ni informer les syndicats le Ministère fixe un critère qu'il va négocier avec la commission européenne.

Dans l'Aude, quelle est l'homogénéité territoriale entre La Piège exclue et le Lauragais céréalier classé en zone défavorisée ? Quelle est l'homogénéité territoriale pour La Serpent et Conilhac de la montagne, mitoyennes de la zone montagne ?

Dans le Gers, la plupart des communes réintégrées sont des communes sur lesquelles il n'y a plus un seul animal à 4 pattes. Pas étonnant que Le Maire, actuel Ministre des finances et ancien Ministre de l'agriculture en visite dans ce département il y a quelques semaines, ait déclaré publiquement que la gestion de ce dossier zones défavorisées était incompréhensible.

Incompréhensible c'est peu dire, car au delà de la politique du fait accompli, la Confédération paysanne qui demande depuis des mois la transparence sur ce dossier constate que l'opacité qu'elle dénonce est bien réelle. On peut lire cette phrase étonnante dans l'instruction technique : "ce zonage a été complété par des communes appartenant à des zones de référence qui jusque-là étaient placées sous secret statistique."

Nous connaissions le secret militaire, le secret défense, les paysan.nes sont désormais confronté.es se au secret statistique.
Le secret vise en général à protéger des intérêts. Il serait temps que M. Travert nous dévoile lesquels.

Contacts :
Yann Vétois, en charge du dossier zones défavorisées : 06 20 37 71 55
Patrick Perles, co porte parole de la Confédération paysanne de l'Aude : 06 77 26 44 50
Jean Claude Chatillon, co porte parole de la Confédération paysanne du Gers : 06 71 75 26 37
Sylvie Colas, co porte parole de la Confédération paysanne du Gers : 05 6268 72 50
Lozat Olivier, animation, communication : 06 31 34 84 59


Contacts :
Copyright Confédération paysanne