de l'aude

INTERNATIONAL

Enquête publique : Agrandissement du port de Port la Nouvelle, la Conf' émet un avis défavorable !

25.05.2018 Voici la contribution N°155 déposée par la Conf' sur le site de l'enquête publique qui se termine aujourd'hui. La Confédération paysanne de l'Aude est toujours opposée à l'agrandissement du port de Port la Nouvelle. Les arguments développés dans le cahier d'acteur co signé avec l'association Nature et Progrès en janvier 2013 sont toujours d'actualité. Ils le sont d'autant plus que le budget prévisionnel d'investissement public a explosé depuis.

 Nous ajouterons à ce cahier d'acteurs consultable avec le lien ci dessous, qu'il est particulièrement choquant de lire dans le dossier de présentation du projet qu'une demande de DÉROGATION A LA DESTRUCTION D'ESPÈCES a été déposée au Conseil national de protection de la nature. Cette demande de destruction concerne "essentiellement" la grande nacre. Cela signifie donc que d'autres espèces non citées dans la présentation du projet sont également concernées.

Notre syndicat est soucieux de la survie d'une espèce en voie de disparition dans ce secteur, ce sont les paysans de la mer pour qui cet agrandissement est un réel danger pour leur activité professionnelle. Mais au regard du nombre farfelu d'emplois prévu, ils pèsent bien peu pour le porteur du projet et ses défenseurs.

Sur le plan agricole, ce projet accentuera encore plus la dépendance des paysans, qu'ils soient français ou maghrébins, aux fluctuations des cours des denrées alimentaires accompagnées d'une mise en concurrence inégale. Les centaines de millions d'argent public prévu dans l'investissement de cet agrandissement portuaire seraient très utiles pour installer des paysans dans notre région alors qu'aucune politique publique ne s'est sérieusement attachée à stopper l'hémorragie de leur incessante diminution.


En téléchargement :

    le cahier d'acteur de 2013
Copyright Confédération paysanne