de l'aude

COMMUNIQUE DE PRESSE

Retraites agricoles : +0,3 %, de qui se moque-t-on ?

14.09.2018

Limoux, le 14 septembre 2018

Communiqué de presse

 

Retraites agricoles : +0,3 %, de qui se moque-t-on ?

L'annonce faite par le gouvernement de revaloriser le montant des pensions de 0,3 % est une véritable provocation alors que l'inflation pour 2018 est de 1,6%.

Au printemps dernier, le gouvernement a bloqué au Sénat la proposition de loi visant à revaloriser les petites retraites agricoles, portée par le député André Chassaigne et adoptée à l'Assemblée nationale. A l'époque, pour se justifier, le gouvernement avait promis de faire « un geste » en faveur des retraité-e-s de l'agriculture avant la mise en place d'une réforme globale. Qu'en est-il de cette promesse avec cette « revalorisation » ?!

 

Les retraité-e-s agricoles ont les plus basses pensions de France avec une moyenne de 740 euros mensuels.

 

Il est donc proprement inadmissible que des paysan-e-s ayant acquitté des cotisations pendant toute leur activité professionnelle perçoivent une pension inférieure au minimum vieillesse. En effet, la récente décision du gouvernement d'augmenter l'ASPA, l'allocation de solidarité aux personnes âgées, pour la porter très légitimement à 903 euros en 2020, creuse un peu plus l'écart et renforce l'injustice que constitue le montant des retraites agricoles.

 

La Confédération paysanne demande donc un rattrapage immédiat et un traitement à l'équivalent, soit une augmentation de 100 euros pour les retraites agricoles.

 

Contacts :

Michel Curade, commission retraité.es : 06 11 37 03 98
Lozat Olivier, communication : 06 31 34 84 59



Contacts :
Copyright Confédération paysanne