Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Vinadéis

16.03.2018

Le 21 septembre 2016, la Confédération Paysanne de l'Aude avait déposé plainte à l'encontre de Vinadeis et publié sur son site internet les informations suivantes :

« Le groupe Vinadeis a fait le choix stratégique de grossir toujours plus (…) Dans le même temps, elle importe du vin en provenance d'Espagne et rémunère les viticulteurs à un prix qui ne leur permet pas de couvrir leurs coûts de production. Le fruit de leur travail est donc clairement extorqué, dans des conditions qui ne seraient admissibles pour aucun travailleur dans un autre secteur. »

En réaction à de telles déclarations qu'il estimait diffamatoires, le groupe Vinadeis avait déposé plainte auprès du Procureur de la République de Paris.

Dans un souci d'apaisement, La Confédération paysanne de l'Aude prend acte que les faits d'extorsion de fonds pour lesquels elle avait déposé plainte auprès du Procureur de la République de Carcassonne ont été classés sans suite le 30 août 2017 pour « absence d'infraction » et le groupe Vinadeis choisit de se désister de son action bien qu'il considère les propos diffamatoires et qu'à l'issue de l'information judiciaire le juge instruisant le dossier ait lui-même décidé de renvoyer certains membres de la Confédération paysanne devant le tribunal correctionnel.


Contacts :
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'aude
Copyright Confédération paysanne
Maison paysanne 12 rue des genêts 11300 LIMOUX 06 31 34 84 59