Home > Nos positions > GRANDES CULTURES :CRÉER DES EMPLOIS, PAS DES DÉSERTS
Partager sur :

GRANDES CULTURES : NOS POSITIONS

GRANDES CULTURES :CRÉER DES EMPLOIS, PAS DES DÉSERTS

Nous défendons :

la mise en place de mesures renforcées de préservation des terres agricoles ;

la possibilité de diviser certaines exploitations afin d'installer plus de paysan.ne.s ;

l'extension de la priorité « jeunes agriculteurs» de la SAFER à tous les nouveaux installé.e.s et aux petites fermes ;

le renforcement du contrôle des structures pour lutter contre l'agrandissement desferme ;

la suppression de la limite d'âge de 40 ans pour bénéficier des mécanismes « jeunes agriculteur s ». En 2014, 35 % des installé.e.s avaient plus de 40 ans.

Une attention particulière doit aussi être accordée à la transmission des fermes afin de maintenir la visée agricole des terres. La Confédération paysanne défend :

la mise en place de déclarations d'intention de cesser l'activité agricole (5 ans avant) obligatoires afin de mettre en relation futur.e.s repreneurs.ses et cédant.e.s. Ces informations doivent être facilement accessibles pour empêcher les contournements des priorités SAFER ;

des facilités économiques pour favoriser la reprise des fermes : séparation de la valeur d'usage et de la valeur patrimoniale de l'outil, fiscalité avantageuse pour les ventes de biens à destination de l'installation plutôt que de l'agrandissement ;

la mise en avant de formes de « transmissions progressive s», par exemple par les stages de reprises.

NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'aude
Copyright Confédération paysanne
Maison paysanne 12 rue des genêts 11300 LIMOUX 06 31 34 84 59