Home > Actualités > NOS POSITIONS, NOS ACTIONS, NOTRE CAMPAGNE TOUS LES JOURS LA ...
Partager sur :
29.01.2019

NOS POSITIONS, NOS ACTIONS, NOTRE CAMPAGNE TOUS LES JOURS LA PRESSE EN PARLE

29.01.2019 -
Positions sur la PAC*, chambre d'agriculture cadenassée, ordonnance sur les coopératives ... La Confédération paysanne de l'Aude met les bouchées doubles pour les derniers jours de campagne afin de convaincre les retardataires et celles et ceux qui seraient tentés par l'abstention DE VOTER CONFÉDÉRATION PAYSANNE

Dans l'Indépendant, la Conf' répond à Coop de France qui prétend qu'une ordonnance mettrait fin au statut coopératif, alors qu'au contraire elle permettrait de redonner un peu de pouvoir ( mais pas suffisament) aux agriculteurs coopérateurs. Recours contre les prix abusivement bas et transparence effraient Coop de France Occitanie qui a appelé a votépour toutes les listes FDSEA*. Stop aux mensonges éhontés.

Il faut absolument agir pour rétablir la transparence dans les filiales des coopératives en stoppant les dérives, évasion des actifs et délocalisation des profits pour revenir aux fondamentaux : la valorisation des produits des coopérateurs. La coopération doit se réapproprier la régulation de l'offre, miser sur la qualité des produits et la relocalisation à travers un outil collectif pour contrebalancer les opérateurs privés ; une coopération  au service  des producteurs et responsable au regard des attentes sociétales.

Exemple en Languedoc Roussillon la branche viticole VINADEIS du groupe coopératif tentaculaire INVIVO, a absorbé 17 000 ha de vignoble avec 11 caves coopératives 45 domaines, et parallèlement opéré une intégration verticale de la fourniture des intrants jusqu'à la distribution et ses marques délocalisées dans sa filiale au Benelux. Omniprésent dans la filière, à tous les échelons intermédiaires de la viticulture, la vinification, le négoce et le conditionnement, le groupe est dans une position dominante où on ne peut que déplorer la subordination des viticulteurs et leur effacement dans l'arbitrage  d'une gestion financières opaque. Celle ci dicte  la  répartition et la localisation de la valeur comme des profits dans un monde où la compétition et la capitalisation sont érigées en dogme.

Nous n'avons jamais eu autant de besoins en initiatives collectives pour répondre aux enjeux socioéconomique, climatique et sociétal.

La rémunération paysanne et la reconnaissance de nos métiers passeront par cette vision collective : développement local, répartition harmonieuse des moyens de production sur les territoires (foncier, matériel, etc.), création et consolidation d'outils communs relocalisés (plateforme logistique, abattoir de proximité, légumerie, magasin de producteur, etc.), régulation des marchés.

POUR RETROUVER LES VALEURS DE LA COOPERATION, VOTEZ CONFEDERATION PAYSANNE !

http://www.lindependant.fr/2019/01/29/la-confederation-paysanne-de-laude-appuie-la-loi-du-gouvernement,7982779.php


En téléchargement :

    Syndicats : Trois lecture de la PAC (l'indépendant)
    Frédéric Bichon : "PAC, avoir conscience que c'est de l'argent public" L'Indép.
    La Conf' dénonce la confusion des genres à la chambre (L'indépendant)
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'aude
Copyright Confédération paysanne
Maison paysanne 12 rue des genêts 11300 LIMOUX 06 31 34 84 59